Faire construire et évoluer votre boutique en ligne

zivaconsulting

Phlips Bastiaan, créateur de Ziva. Sa spécialité : créer des boutiques en ligne et les faire évoluer. Depuis plusieurs années déjà, Ziva est un partenaire de CCV Shop. Qu’implique précisément ce partenariat et comment accompagne-t-il les entrepreneurs qui font leur entrée dans le monde en ligne?

 

Comment avez-vous atterri sur le marché du web design ?

Bastiaan : « J’ai volontairement participé il y a 15 ans environ au tout début de l’e-commerce. Lorsque nous avons soudainement perçu un changement dans le comportement des consommateurs, nous avons décidé de démarrer une boutique en ligne.

« Plus tard, j’ai créé avec un collègue une entreprise de e-commerce. Notre tâche principale ? Exploiter des boutiques en ligne pour des marques existantes en Belgique. Les coûts de maintenance de ces boutiques en ligne en Magento étaient colossaux, étant donné que nous devions constamment faire appel à des développeurs pour la maintenance et le développement de la formule. Nous avons alors décidé de trouver une formule boutique en ligne mieux adaptée à nos besoins. Et c’est comme ça que nous avons fait la découverte de CCV Shop (à l’époque encore appelé Biedmeer). »

 

webdesigners

Pourquoi devenir partenaire de CCV Shop ? En quoi consiste ce partenariat ?

« CCV Shop est à mes yeux la meilleure formule d’e-commerce du marché en matière de rapport qualité-prix », selon Bastiaan. « Le fait que nous ayons aujourd’hui la possibilité de permettre à un nombre plus vaste d’entrepreneurs belges de se lancer en ligne est source d’une énorme satisfaction. Nous rattrapons ainsi petit à petit le retard sur les Pays-Bas. »

« Être partenaire signifie aider les entrepreneurs, avec CCV Shop, à se lancer de la bonne façon sur le marché de l’e-commerce. Et ce en étroite collaboration avec les travailleurs de CCV : assurer l’encadrement tout au long du processus avec le département Sales, mais en cas de questions, je peux par exemple toujours m’adresser aux collaborateurs en charge du support. »

Vous encadrez les commerçants qui se lancent dans une aventure en ligne : comment procédez-vous ?

Bastiaan : « Tout commence par un entretien de prise de contact lors duquel les attentes des deux parties sont harmonisées. Si tout se passe bien, nous établissons un planning de travail avec le client. La construction de la mise en pages, l’importation de produits et l’harmonisation des questions juridiques sont les étapes suivantes. En guise d’exercice, nous plaçons toujours une commande test pour déceler les éventuelles erreurs. Pour terminer, une formation orientée pratique avec le client est organisée. Lors de celle-ci, il apprend notamment à adapter un produit, créer une catégorie, etc. L’objectif est d’apprendre à l’entrepreneur à connaître son propre outil de maintenance. »

Et allez-vous également plus loin ?

« Construire une boutique en ligne est une chose, mais rendre cette boutique en ligne rentable en est en effet une autre », explique Bastiaan. « Environ la moitié des commerçants qui se lancent souhaitent un encadrement à ce niveau. Dans ce cas, j’examine avec le client comment stimuler ses ventes en ligne. Fait-il appel au bon e-mail marketing ? Sa boutique en ligne est-elle référencée par Google ? D’où viennent les clients et que cherchent-ils ? Nombre d’entre eux n’ont par exemple pas encore conscience du fait qu’il est préférable d’adapter leur plan marketing à des dates importantes comme les jours de fête prochains. »

De quoi tirez-vous le plus de satisfaction ?

Bastiaan : « Tout dépend du type de projet. Quoi qu’il en soit, j’adore pouvoir transformer une idée en quelque chose de concret, de vivant. Pour les entrepreneurs qui souhaitent un encadrement de leur marketing en ligne, il n’y a rien de tel que de voir leur réaction enthousiaste lorsque leurs ventes en ligne décollent effectivement. Je fais toujours de mon mieux pour conseiller les personnes lorsque nécessaire, mais la majorité du travail leur incombe bien évidemment. Gérer une boutique en ligne nécessite une bonne dose d’énergie. »

À quel niveau les entrepreneurs en ligne ont-ils le plus besoin d’aide ?

Bastiaan : « C’est très varié, et tout dépend du type de produit que l’on vend. Une question récurrente concerne le mélange marketing à privilégier pour optimiser les ventes en ligne. Toutes les catégories de produit ne se prêtent pas à des publicités payantes sur Google et Facebook. Dans le cas d’un client vendant par exemple des cigarettes électroniques, sa présence dans les moteurs de recherche est essentielle. Mais des questions d’ordre pratique sont également souvent posées. Peu de personnes disposent d’un beau portefeuille de photos de produits. Grâce à ma longue expérience de plusieurs années dans l’e-commerce, je suis capable, dans de tels cas, de trouver le partenaire qu’il leur faut. Comme un photographe de produit spécialisé dans l’e-commerce. »

Selon vous, quels sont les principaux avantages d’une boutique en ligne ?

Bastiaan : « Une boutique en ligne joue pour les commerçants le rôle de canal de vente supplémentaire pour atteindre leurs clients. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, la gestion d’une boutique en ligne vous permettra également de mieux comprendre le comportement de recherche et d’achat de vos clients. Dans l’e-commerce, vous pouvez en effet mesurer une foule de choses, et il est toujours préférable de se baser sur des données que sur des intuitions. Vous avez par exemple une boutique de vêtements et constatez que beaucoup de personnes introduisent le mot “écharpe” dans la barre de recherche alors que vous ne proposez pas encore ce produit ? Il serait alors judicieux de le faire. »

Comment restez-vous au courant des dernières évolutions ?

« Je lis différents magazines sur l’e-commerce, mais les salons constituent aussi un terrain d’apprentissage idéal. Il n’y a rien de plus intéressant que d’échanger des expériences avec d’autres créateurs de boutiques en ligne », selon Bastiaan. « Les formations partenaires de CCV Shop sont également intéressantes. »

Quelles sont vos bonnes résolutions pour 2018 ?

« Mon but est d’accélérer le pas et de finir 2 à 3 boutiques en ligne CCV par mois. Et je souhaite également offrir un encadrement fixe à plusieurs clients qui se lancent dans l’aventure en ligne. »

Vous êtes à la recherche d’un web design sur mesure, mais n’avez ni les compétences ni le temps de le faire ? Tirez le maximum de votre boutique en ligne et découvrez ici nos services supplémentaires. Nos partenaires se feront un plaisir de vous aider.