Comment des produits authentiques font la différence

purevrouwtje

Nina Van der Auwera, alias « ’t Pure vrouwtje », a franchi en 2015 le pas de l’entrepreneuriat. Sa boutique en ligne www.tpurevrouwtje.be est sa passion. Elle teste très minutieusement chacun des produits afin de vous garantir une gamme authentique et à la qualité durable. Comment Nina a-t-elle lancé sa boutique en ligne et se réjouit-elle après-coup d’avoir pris cette décision?

 

Quelle l’histoire se cache derrière ’t Pure vrouwtje ?

Nina: « Tout a commencé quand j’ai été victime d’un sévère burn-out et que j’ai découvert ma forte sensibilité. Pour vous donner quelques exemples : je réagis fortement aux produits chimiques et n’accepte pas d’utiliser un parfum ou produit pour lequel des animaux ont souffert. J’ai alors décidé de suivre mon cœur en essayant de découvrir des produits qui puissent m’aider à gérer ma surstimulation. C’est ainsi que j’ai retrouvé mon énergie et qu’est petit à petit née ma passion pour les produits authentiques, purs et sans cruauté. »

Tu t’es mise en quête d’un partenaire pour ta boutique en ligne. Qu’est-ce qui t’a poussée à opter pour CCV ?

Nina: « Les raisons sont multiples: le fait que je pouvais d’abord tester gratuitement ma boutique en ligne a été un gros poids dans la balance. De plus, les explications sont très claires, vous n’êtes pas du tout intrusifs, et la mise en page est tellement belle. Puis votre prix est très attractif, surtout par rapport à la qualité fournie. Il faut bien sûr avoir le courage de faire un tel investissement, mais il porte ses fruits ! Ce qui constitue un autre avantage est qu’il n’y a pas de contrat annuel à conclure. »

Je remarque que tu proposes toutes sortes de produits : des bâtons d’encens au maquillage naturel, en passant par des cartes de vœux et des bracelets, etc. Quels sont les produits les plus demandés ?

« Nous effectuons un véritable travail sur mesure. Ce que je remarque surtout, c’est que les gens recherchent de la tranquillité, et ma boutique en ligne peut les y aider », explique Nina. « Je reçois souvent des demandes spécifiques, auxquelles je réponds intuitivement. Je laisse alors les gens choisir eux-mêmes le produit qu’ils souhaitent dans notre gamme. Souvent, ils savent très précisément ce qu’ils veulent, même s’il s’agit d’une boutique en ligne et qu’ils ne peuvent donc pas compter sur leur odorat. »

« Quels produits se vendent très bien ? Tous ceux qui dégagent un parfum. C’est d’ailleurs le premier aspect évoqué quand je lis un feed-back une fois le colis reçu : « Le parfum m’a plu dès que j’ai retiré l’emballage ». Il s’agit plus précisément de savons, d’huiles essentielles, de parfums d’intérieur, d’huile de bain, d’articles de soins du visage ou d’encens. Mais les bijoux avec pierres précieuses, les bougeoirs, les bouddhas et les cartes avec messages percutants ont aussi beaucoup de succès. Le maquillage se vend mieux dans une boutique physique : les gens préfèrent vraiment voir et tester les couleurs sur place. Mais une fois qu’ils connaissent leur produit, ils l’achètent en ligne. »

Quel est ton principal groupe cible ?

Nina: « J’ai le sentiment que mes produits ne sont pas liés à un âge en particulier. Mon plus jeune client a 7 ans, et le plus âgé en a 74. Ce sont souvent des personnes sensibles, tant des hommes que des femmes, à la recherche de produits authentiques. Le fait que je suis moi-même très sensible et que je teste chaque produit témoigne également d’une certaine confiance. Par ailleurs, un colis de chez ’t Pure vrouwtje est un pur plaisir : chacun est différent, assorti d’un message personnel, et à partir de 45 € d’achats, l’envoi est gratuit et un échantillon est offert. »

Comment attires-tu des visiteurs vers ta boutique en ligne ? Fais-tu de la publicité sur la base de mots-clés, envoies-tu des e-mails ou fonctionnes-tu principalement par le bouche-à-oreille ?

« Les newsletters fonctionnent bien, mais ce qui est le plus efficace, ce sont les codes de réduction pour un envoi gratuit. Les clients n’aiment pas vraiment payer pour l’envoi de leur colis », explique Nina. « En outre, j’investis énormément dans la rédaction de textes pour qu’ils correspondent à chaque produit, dans la réalisation de vidéos et dans l’utilisation de bons mots-clés. Mais le bouche-à-oreille reste par-dessus tout un bon moyen de faire connaître ma boutique en ligne! »

J’ai ouï dire que tu organises également des ateliers et des formations. Comment cette idée t’est-elle venue ? D’une demande du marché ou d’un besoin personnel ?

Nina: « À côté de la gestion de ma boutique en ligne, je donne en effet des ateliers et des formations sur l’hypersensibilité et la recherche d’un sens à la vie. Je constate qu’il y a un réel besoin de trouver des réponses à ce sujet dans une atmosphère terre à terre. Souvent, les gens ont peur que je sois quelqu’un qui médite en portant du blanc et sur une montagne. Mais je suis vraiment quelqu’un qui a les pieds sur terre. Ce n’est pas parce que vous vous intéressez à la spiritualité que vous avez sans cesse la tête dans les nuages. Au cours de mes activités, je remarque que je peux apporter une aide, aussi infime soit-elle, à de nombreuses personnes désireuses de transformer leur quotidien. »

Beaucoup de personnes ne savent pas toujours très clairement à quoi servent ces produits. La rédaction de blogs peut les aider. Je vois que tu le fais aussi bien sur ta boutique en ligne que sur ton site web. Cela porte-t-il ses fruits ?

« Ce qui est certain, c’est que cela confronte les gens à leur vie personnelle », explique Nina. « Écrire est peut-être bien ma plus grande passion et ne me demande aucun effort. Une fois que je commence, les mots me viennent naturellement. Je n’ai toutefois pas encore écrit beaucoup d’articles de blog concernant les produits. En effet, la mémoire est pour l’instant insuffisante pour les photos correspondantes. »

Tu es aussi très active sur les réseaux sociaux, principalement Facebook. Quelles informations souhaites-tu partager par ce canal ?

Nina: « Sur les réseaux sociaux, je montre surtout comment j’utilise les produits dans ma propre vie et ce qu’ils signifient pour moi. Car pour être honnête, ils représentent à mes yeux bien plus que de simples produits : ils m’entourent du matin au soir (et même la nuit). Des choses toutes simples, comme une goutte d’huile essentielle sur mes coussins, peuvent tout changer. Voilà pourquoi je laisse volontiers les clients jeter un œil dans mon quotidien, pour qu’ils « vivent » la même chose. »

Quel conseil souhaites-tu donner à tes collègues entrepreneurs pour le lancement d’une boutique en ligne ?

Nina: « Prenez bien votre temps pour choisir vos produits. Veillez à être tout à fait sûrs de votre choix et à ne pas vous fier à une tendance, mais à quelque chose de durable. Il faut impérativement que vous « viviez » votre produit. Gérer une boutique en ligne ne se fait pas à la légère. Si vous voulez la gérer correctement et fournir un vrai service à vos clients, c’est un travail à temps plein. »

« Et les textes sont d’une importance capitale ! Il m’arrive encore souvent de voir des boutiques en ligne dépourvues de toute explication sur le produit, ce qui est un vrai gâchis. Vos prix aussi sont importants et demande une réflexion approfondie : les baisser est toujours possible, mais pas les augmenter. Enfin : prenez soin de vos colis. Optez pour un emballage durable, recyclez et personnalisez. C’est ce qui vous distinguera des géants de l’e-commerce! »