Commencez 2019 du bon pied grâce à la check-list d’optimisation de votre boutique en ligne

2019 est à nos portes… Les check-lists et to-do lists ont la cote avant de passer le cap du 1er janvier : comparaison d’assurances maladie pour la nouvelle année, vérification de la validité d’un abonnement sportif, etc. Cette démarche s’accompagne généralement d’une série de bonnes résolutions, qu’il s’agisse d’arrêter de fumer, de faire plus de sport ou de se consacrer davantage à sa boutique en ligne. Pour ce qui est de ce dernier point, nous vous aidons avec plaisir. Voici, pour commencer, une check-list d’optimisation afin de démarrer la nouvelle année en beauté !

  1. Un bon nom de domaine

Un bon nom de domaine, c’est la moitié du travail. Le nom de domaine (www.nomboutiqueenligne.be) est l’adresse – l’URL – de votre boutique en ligne. L’URL contribue en grande partie au référencement de votre boutique dans les moteurs de recherche et ce faisant, au succès de celle-ci. Par ailleurs, elle joue également un rôle dans la visibilité et le professionnalisme de votre boutique. Si vous avez opté pour une Formule S chez CCV Shop, vous ne disposez pas d’un propre nom de domaine. Votre URL se présente dès lors de la façon suivante : www.nomboutiqueenligne.ccvshop.be. En revanche, la formule M ou L vous permet d’utiliser un propre nom de domaine. L’URL a alors le format suivant : www.nomboutiqueenligne.be. Ce deuxième type d’URL est plus facile à « lire » pour Google, qui lui donnera de ce fait un meilleur référencement. Par ailleurs, il est plus professionnel d’avoir une URL du type www.verresàthé.be que www.verresàthé.ccvshop.be.

  1. Votre carte de visite : la page d’accueil

La page d’accueil est l’une des parties les plus importantes de votre boutique en ligne. C’est en quelque sorte un hall de réception, où vous accueillez vos visiteurs et à partir duquel ils pourront poursuivre leur visite. À quels critères ce « hall de réception » doit-il répondre pour éviter que le visiteur abandonne au premier coup d’œil ? Comment raconter au mieux votre histoire sur la page d’accueil ? Nous avons déjà publié un blog sur les choses à faire et à ne pas faire sur une page d’accueil. Voici néanmoins quelques brefs conseils :

Emmenez le client en voyage

Il est essentiel que vous racontiez votre histoire sur la page d’accueil de votre boutique en ligne. Le visiteur doit savoir instantanément ce que vous faites ou ce que vous vendez. Considérez donc cette page d’accueil comme une sorte de vitrine. Le client se trouve devant la vitrine, mais peut encore décider de passer son chemin s’il n’est pas aiguillé assez rapidement dans la bonne direction.

Indiquez clairement la raison d’être de votre boutique en ligne

Vous pouvez souligner l’objectif de votre boutique en ligne en publiant un texte fort et unique sur la page d’accueil. Celui-ci doit expliquer ce que vous vendez et la valeur ajoutée de vos produits. Pensez à une marque spécifique, à ce qui rend le produit si particulier.

Aidez les clients à trouver le bon produit

Vous aidez les clients à trouver le bon produit en indiquant clairement les choix qui s’offrent à eux. Prévoyez des « calls to action », par exemple vers les différentes catégories de produits.

Donnez un aperçu du contenu

Il peut être tentant de raconter un maximum de choses aux visiteurs directement sur la page d’accueil (qui vous êtes, ce que vous vendez et pourquoi). Mais cette pratique surcharge rapidement une page d’accueil. Sélectionnez donc les informations que vous voulez communiquer en premier à vos visiteurs. Vous pouvez vous concentrer sur les produits eux-mêmes, ou décider de véhiculer un sentiment. Si vous choisissez la deuxième option, vous pouvez utiliser de belles photos d’ambiance accompagnées d’un texte.

Insistez sur le caractère unique de votre boutique en ligne

Une fois que vous avez mis en pratique les points qui précèdent et que vous avez convaincu le client de rester, il s’agit de lui montrer ce qui vous distingue de la concurrence. En quoi votre boutique en ligne est-elle unique ? Pourquoi le visiteur doit-il commander un certain produit chez vous et pas chez un concurrent ? Afficher vos USP (Unique Selling Points) directement sur votre page d’accueil peut convaincre les visiteurs de commander un produit chez vous. Limitez toutefois le nombre d’USP qui différencient votre boutique en ligne de la concurrence au nombre de 4, et sélectionnez les points qui sont les plus importants tant pour vous que pour le visiteur.

Suscitez la confiance

Enfin, il est indispensable de gagner la confiance des visiteurs. Le visiteur doit faire confiance à votre boutique en ligne et être convaincu qu’il a affaire à quelqu’un chez qui il peut faire ses achats les yeux fermés. Vous pouvez gagner sa confiance en intégrant différents éléments sur la page d’accueil tels que labels, avis, possibilités de paiement et photos de personnes qui travaillent dans les coulisses de votre boutique en ligne.

  1. Améliorez la relation avec les clients

Maintenir et améliorer la relation avec vos clients est essentiel pour garantir, entre autres, des achats répétés. En outre, garder un client existant coûte pas moins de 7 fois moins cher que de gagner un nouveau client. Mais comment garder ses clients et améliorer la relation avec eux ?

Veillez à ce que le client puisse entrer en contact rapidement avec vous

Aujourd’hui, le consommateur est exigeant, bien informé et veut entre autres pouvoir entrer en contact avec votre boutique en ligne par des moyens aussi variés que possible. Être joignable par téléphone uniquement ne suffit plus de nos jours. Le client aime choisir par quel moyen il prend contact avec vous (contact client multicanal). Ceci améliore souvent le comportement des consommateurs et garantit des clients plus fidèles qui dépenseront plus.

Profitez de chaque moment de contact

Pendant le processus d’achat, le client est en contact avec le fournisseur à plusieurs moments. Ces moments de contact sont également appelés « touch points ». Chaque moment de contact est une opportunité pour améliorer la relation avec vos clients. Que ce moment de contact ait été établi par vous ou votre client n’a pas d’importance. Profitez de chacun de ces moments pour véhiculer une image positive de vous à vos clients. Vous pouvez, par exemple, faire cela en proposant le « track and trace », en répondant rapidement, en communiquant de manière proactive, en utilisant le ton adéquat, en parlant personnellement aux clients, et en corrigeant l’orthographe de vos textes afin de montrer votre professionnalisme.

Répondez aux attentes

Veillez à bien cerner les attentes de vos clients et à y répondre. Soyez honnête dans votre communication, et ne promettez rien que vous ne puissiez réaliser. Si vous savez que normalement, vous pouvez répondre à un e-mail dans les 12 heures, communiquez sur votre boutique en ligne que vous le faites dans les 24 heures. Vous avez promis à un client de le tenir au courant avant jeudi concernant la possibilité de livraison d’un certain article ? Donnez-lui des nouvelles plus tôt, mardi par exemple. Ainsi, vous faites preuve de prudence et vous ne décevez pas le client. Si vous concluez des accords précis, donnez des informations claires sur votre site web et veillez à bien gérer les attentes de vos clients, vous et vos clients n’aurez jamais de (mauvaises) surprises.

  1. Réduisez le nombre de visiteurs qui abandonnent leur panier

Tous les propriétaires d’une boutique en ligne connaissent bien ce phénomène : le visiteur qui place des produits dans son panier et finit par ne pas les commander. Ces clients entament le processus d’achat, sans le clôturer. Si le pourcentage des clients qui abandonnent leur panier est élevé, il en découle évidemment une forte perte au niveau des revenus potentiels. Dans ce blog, nous vous disons tout sur la façon de réduire le nombre de visiteurs qui abandonnent leur panier. Voici néanmoins déjà quelques conseils :

Évitez les frais inattendus

D’après une étude, plus de la moitié des acheteurs en ligne abandonnent leur panier lorsqu’ils sont confrontés à des frais inattendus. Vous aussi, vous avez peut-être déjà vécu cette situation lors de vos achats sur une boutique en ligne : vous ajoutez le produit de votre choix à votre panier et constatez que des frais supplémentaires qui ne figuraient pas sur la page du produit sont venus s’ajouter. Vous décidez alors d’abandonner votre panier sans clôturer vos achats.

Créez un climat de confiance

Les acheteurs éprouvent parfois des difficultés à juger de la sûreté et de la fiabilité des boutiques en ligne. Les consommateurs sont en quête de sécurité et quittent la boutique en ligne lorsqu’ils ne sont pas totalement confiants. Si, par exemple, votre boutique dispose d’une connexion SSL ou présente des avis et recommandations, vous assurez vos clients de leur délivrer un service déterminé et leur prouvez que vous êtes digne de leur confiance.

Simplifiez le plus possible la procédure de retour

Vous voulez bien entendu éviter au maximum les retours, mais il y aura toujours des clients qui souhaitent renvoyer un produit. Il est dès lors important d’accorder de l’attention à la manière dont vos clients peuvent renvoyer leurs colis. Des études ont en effet démontré que les consommateurs avaient plutôt tendance à procéder à un achat lorsque la boutique en ligne proposait une solution de retour intéressante, avantageuse et conviviale. Faites en sorte que les informations concernant la procédure de retour soient faciles à trouver sur votre boutique en ligne et qu’elles soient complètes. Veillez également à ce que la procédure soit aussi simple que possible pour le client.

  1. Faites un check-up général

Le check-up consiste simplement à laisser de côté les tâches quotidiennes et à prendre un moment pour analyser d’un œil critique certains éléments de votre boutique en ligne dans le but de déceler d’éventuels problèmes et d’y apporter des solutions. Pensez par exemple à :

La visibilité dans les moteurs de recherche

Le SEO (Search Engine Optimization) peut considérablement contribuer au succès de votre boutique en ligne, mais il est possible que vous ayez un peu délaissé cet aspect en vous concentrant sur les tâches quotidiennes.

Les défauts de contenu

Les défauts de contenu sont des informations importantes qui manquent dans votre boutique en ligne et qui servent pourtant un objectif de conversion. Il peut s’agir d’une page inexistante ou d’un oubli de mentionner les frais d’expédition à l’étranger.

Les informations obsolètes

Certaines choses peuvent changer au fil du temps, comme les frais d’expédition, les réponses aux questions fréquentes et, éventuellement, les conditions de votre boutique en ligne. Il est crucial d’actualiser régulièrement ces informations.

Prêt ?

Vous avez parcouru tous les points et procédé, si possible, à l’une ou l’autre optimisation ? Super ! En route vers une année 2019 couronnée de succès 😊 !