Bierbazaar : un café et une boutique en ligne pour les bières de Belgique et d’ailleurs

Vous connaissez peut-être Kaffee Bazaar à Ypres, un bar accueillant qui propose une carte de bières très complète. Ses exploitants, Joeri et Nancy, souhaitaient depuis bien longtemps proposer leurs bières en ligne, mais sans trouver le temps de réaliser ce projet. Et puis, le coronavirus est arrivé. 

La crise sanitaire vous a motivés à donner un coup d’accélérateur à la création de votre boutique en ligne. Dites-nous en plus. 
Joeri: « L’idée d’une boutique en ligne nous travaillait depuis deux ou trois ans. Mais c’est plus facile à dire qu’à faire : il faut prendre des photos, rédiger des descriptions… Nous n’avions pas le temps de gérer ce travail tout en nous occupant de Kaffee Bazaar. Mais quand le coronavirus nous a forcés à fermer boutique, nous nous sommes retrouvés avec beaucoup de temps libre devant nous, et nous l’avons occupé utilement. »

Vous avez lancé la boutique en ligne en décembre 2020. Qu’est-ce que cela donne aujourd’hui? 
Joeri: « Ça se passe bien. Notre chiffre d’affaires augmente chaque mois et nous avons déjà étendu notre assortiment de quelque 400 bières à plus de 600. »

C’est CCV qui a construit votre boutique en ligne. Pourquoi avoir choisi CCV ? 
Joeri: « Nous avons un terminal de paiement CCV dans le café, nous connaissions déjà l’entreprise. Autre facteur intéressant : CCV est aussi établi à Ypres. Qui plus est, nous avons délibérément porté notre choix sur une société locale qui a beaucoup d’expérience, pour avoir la garantie de pouvoir compter sur la maintenance et les mises à jour nécessaires. Bénéficier du même coup d’un partenaire pour nos paiements en ligne était un atout bienvenu. Cela nous a permis d’avoir un seul et même point de contact pour toutes nos activités. »

Quelles méthodes de paiement proposez-vous dans votre boutique en ligne ? 
Joeri: « Nous avons opté pour les méthodes de paiement standard : VISA, Mastercard, Bancontact et iDeal. PayPal était un peu trop cher pour nous. Quant à Sofort, il n’était pas très adapté, car les paiements n’arrivent que quatre à cinq jours plus tard, alors que nous envoyons nos commandes dès le lendemain. »

Comment décririez-vous votre expérience avec votre boutique en ligne, après quelques mois d’activité ? 
Joeri: « Bien entendu, nous n’avons jamais testé d’autres interfaces de boutique en ligne, mais la boutique en ligne CCV est très conviviale. Elle nous permet de mettre toutes nos idées en œuvre. Et en cas de problème, nous trouvons toujours quelqu’un pour nous aider chez CCV. »

Il semblerait que vous pourrez rouvrir les portes de votre café le 8 mai. Comment ferez-vous pour combiner les deux ? 
Joeri: « Impossible pour nous de travailler le soir au bar et d’envoyer les colis de la boutique en journée, ce serait trop de travail. En fait, nous venons d’embaucher quelqu’un qui s’occupera de Kaffee Bazaar (rire). »