CCV Exchange Roundtable: Clients et collaborateurs

Pas de collaborateurs sans clients. Pas de clients sans collaborateurs. Quelles doivent être les priorités pour une entreprise – parmi les deux groupes, lequel est le plus susceptible d’assurer la pérennité de l’entreprise? Qu’est-ce qui distingue les collaborateurs compétents, comment les trouve-t-on, les dirige-t-on et les encourage-t-on?

 

L’interdépendance rend les deux parties très importantes

Tous les participants à la table ronde reconnaissent que les collaborateurs représentent l’un des éléments les plus importants d’une entreprise prospère. Sans le travail et les efforts fournis par les salariés, l’entreprise n’aurait rien à vendre, et donc pas non plus de clientèle. En revanche, ce sont les clients qui achètent les produits et services, et qui sont donc au centre de l’attention de la plupart des entreprises. En effet, c’est seulement grâce aux clients que les salaires peuvent être versés aux collaborateurs. Par conséquent, qui est plus important pour l’entreprise? Elle a clairement besoin des deux, et doit donc veiller à répondre aux besoins des deux groupes. Sans collaborateurs, les clients ne peuvent pas percevoir leurs marchandises ou services, et les collaborateurs ne peuvent pas survivre sans clients.

 

L’axe change selon le domaine de spécialisation

Il existe des secteurs ou des domaines de spécialisation dans lesquels les clients ou, au contraire, les collaborateurs sont plus importants. Parmi les secteurs mentionnés, les participants citent notamment le domaine de la recherche et du développement. Dans ce secteur, les collaborateurs semblent jouer un rôle plus important que les clients. En fin de compte, ce sont eux qui décident du succès de la recherche et du nouveau lancement d’un produit ou d’une valeur idéale. Au contraire, dans le monde des start-ups, le client joue un rôle bien plus central. Ainsi, les start-ups qui disposent déjà d’une base de clientèle connaissent un plus franc succès que les start-ups qui ont une idée pour laquelle ils doivent chercher des clients.

 

La main-d’œuvre du futur

Dans le cadre de cette table ronde, les participants ont également abordé le thème des salariés du futur. A l’avenir, quels seront les différents modèles de travail? Pour le moment, les avis sont partagés quant aux principaux éléments de ces modèles de travail. Ce qui est sûr toutefois, c’est que les horaires de travail seront plus souples. Autre exemple d’évolution à venir: on devrait observer un changement de paradigme. A l’avenir, ce sont les collaborateurs qui devront postuler auprès des entreprises et proposer leurs capacités en ligne, et non comme jusqu’à présent, les entreprises qui chercheront des collaborateurs par le biais de la traditionnelle offre d’emploi. Cela implique également l’emploi de main-d’œuvre à court terme, souvent sur la base de contrats de travail indépendant. Néanmoins, les participants à la table ronde rappellent qu’une grande partie de la population nécessite un revenu fiable chaque mois. Ils indiquent également à quel point il est important que les collaborateurs s’identifient à leur entreprise. En effet, les emplois de courte durée ne permettent souvent pas aux collaborateurs de s’identifier à l’entreprise. Et l’absence d’identification entrave fortement l’obtention de résultats optimaux.

 

 

Qualifié grâce aux réseaux sociaux

Il y a quelques années encore, un collaborateur était considéré comme qualifié s’il pouvait faire valoir plusieurs années d’expérience professionnelle, souvent au sein de la même entreprise. Pourtant, quelle est la faiblesse de ce modèle? Le collaborateur est-il déjà sclérosé par la routine? Les collaborateurs ont-ils pu acquérir une expérience suffisante en dehors de leur propre entreprise et ainsi en tirer des synergies pour leur propre travail et dans leur vie professionnelle au quotidien? Tant de questions importantes qu’il faut absolument se poser en tant que chef d’entreprise. Dans de nombreux métiers, il est également crucial de connaître et de savoir se servir des réseaux sociaux. Ce que l’on n’aurait pas cru il y a encore quelques années est aujourd’hui réalité. Les participants à la table ronde ont également été unanimes sur le fait que les chefs d’entreprise doivent continuer d’évoluer et de chercher des collaborateurs qualifiés. Si les collaborateurs et leurs connaissances constituent le plus précieux capital d’une entreprise, ils représentent également sa ressource la plus onéreuse.

 

Participants à la CCV Exchange Roundtable

Hansruedi

Dominique

Christine

Christian

Arthur

Martin

Beat

Mike

Nef

Bächler

Bauer

Bucheli

Grochowski

Osley

Rellstab

Vogt

CCV Suisse

treibauf

CCV Allemagne

PAYONE GmbH

Tchibo Suisse

eftpos Engineering GmbH

Handballshop24 by Collactions GmbH

SmartSuisse, MCH Foire Suisse SA

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter:

CCV Suisse SA
Route des Avouillons 30
1196 Gland
www.ccv.eu/ch-fr/

Hansruedi Nef
Head Sales & Marketing
T. 058 220 60 00
E. media@ch.ccv.eu