CCV Exchange Roundtable: Innovation

Pour innover, nous avons besoin, d’une part, de perfectionner des produits existants et d’autre part, de rompre avec des structures désuètes. Que faut-il donc pour être innovant? Comment décèle-t-on des innovations et comment une entreprise peut-elle les intégrer durablement?

 

Les innovations sont portées par les clients

Cette table ronde s’est ouverte avec la question suivante: qui porte l’innovation et à qui s’adresse-t-elle? Un participant répond que l’innovation doit être axée sur le client. Ce sont les besoins des clients auxquels nous devons répondre. Nous sommes en quelque sorte les followers de nos clients et alignons nos innovations sur leurs besoins. D’autres participants montrent également que l’innovation peut être portée par d’autres facteurs.

 

Est-ce que l’interdiction de circulation pour les véhicules automobiles dans la ville de Zurich constituerait une solution innovante?

Il ne fait aucun doute que bannir les voitures de la ville de Zurich permettrait de résoudre de nombreux problèmes; les participants à la table ronde sont unanimes sur ce point. Néanmoins, la discussion montre également que cette interdiction ne constitue en rien une solution innovante. Se pose la question des artisans, qui augmentent sans cesse leurs prix en raison du volume de circulation actuel. Leurs trajets deviennent de plus en plus pénibles, ce qui rallonge les durées de planification. Une interdiction de circulation pour les véhicules automobiles – à l’exception des artisans – dans le centre-ville constituerait-elle donc une solution? La discussion autour de cette question montre que les innovations sont souvent aussi une question de perspective. Pour certains, cette interdiction constitue une excellente idée innovante, et pour d’autres, la fin de leur modèle commercial.

 

L’innovation est féminine

L’animateur de la discussion relance la conversation avec une thèse audacieuse: l’innovation est féminine. La question ici n’est pas d’estimer qui des hommes ou des femmes pense de manière plus innovante. Ce que l’animateur veut dire, c’est que l’innovation est souvent liée au changement de perspective et repose sur l’idée d’évolution. Le fait que désormais, de nombreuses PME familiales cèdent leurs affaires à des femmes, favorise le changement et promeut ainsi l’innovation. En outre, les participants à la table ronde estiment que les personnes externes, voire les personnes des deux sexes combinés, peuvent évaluer la situation différemment et ainsi apporter d’importants changements.

 

Les tendances provenant de l’étranger favorisent également le changement

Au cours de la discussion, les participants mentionnent un autre exemple: l’idée des laveries sur aires de stationnement, directement adaptée de l’étranger. Qui aurait cru que ce concept connaîtrait un tel succès en Suisse et que les laveries seraient activement utilisées sur les aires de stationnement? Et pourtant, l’idée a tout de suite séduit la population suisse, qui a adopté les laveries dès la première minute suivant leur mise à disposition. Les clients en ont reconnu la valeur ajoutée, mais ont aussi économisé du temps et adopté l’innovation. Cet exemple a montré à quel point il pouvait s’avérer utile d’élargir son horizon et d’analyser les idées et tendances émanant à l’étranger, voire de les adopter.

 

Susciter des expériences et des émotions

A l’avenir, il sera particulièrement important de susciter des expériences et des émotions pour les clients. Sur ce point également, les participants à la table ronde sont unanimes. Se pose notamment la question de l’utilisation future des aires de stationnement dans un contexte de réduction constante du nombre de véhicules en ville. Bien qu’il soit difficile de créer un lien émotionnel avec un parking, l’exemple de l’aire de stationnement Hardturmbrache montre que cela est possible. Une piste de karting a été installée à côté de cet espace vide, ce qui attire des clients, même sur une aire de stationnement.

 

Le développement durable et l’innovation sont des thèmes particulièrement importants pour les petites entreprises

Lorsqu’il est question d’innovation, le développement durable n’est jamais bien loin. La discussion montre que c’est justement dans les petites entreprises que de grandes innovations sont réalisées, et que le thème du développement durable passe avant tout par les villages. Les petites entreprises installées dans des régions reculées luttent pour leur survie, et constituent ainsi la colonne vertébrale de la société, indique un participant. Et l’innovation peut aider, comme le montre l’exemple d’un petit magasin qui vend ses produits au prix d’achat à ses clients. Pour pouvoir acheter ses produits, les consommateurs paient un abonnement mensuel. Les cotisations annuelles permettent au détaillant de lier durablement les clients à son entreprise, d’assurer un haut niveau de transparence et de susciter des émotions. Soudainement, le commerçant devient un ami pour le consommateur.

 

En conclusion, les participants évoquent également la question de la mise en réseau en matière d’innovations durables. Bien souvent, les entreprises se mettent des bâtons dans les roues car elles n’analysent pas suffisamment les connaissances et l’expérience des autres entreprises, n’échangent pas assez et ne se mettent pas suffisamment en réseau entre elles. C’est ensemble que nous pouvons élaborer d’importantes innovations aux répercussions positives et durables.

Participants à la CCV Exchange Roundtable

Bernhard

Roland

Max

Steven

Sascha

Christoph

Michael

Niklaus

Georg

Enny

Lachenmeier

Süess

Eggenberger

Koller

Krüsi

Plüss

Ricklin

Santschi

Spycher

Van de Velden

CCV Suisse

CCV Suisse

localsearch

Müller Reform

customweb gmbh

Valora Suisse SA

U1 Werk AG

BS PAYONE Gmbh

Parking Zürich AG

CCV Group

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter:

CCV Suisse SA
Route des Avouillons 30
1196 Gland
www.ccv.eu/ch-fr/

Hansruedi Nef
Head Sales & Marketing
T. 058 220 60 00
E. media@ch.ccv.eu