Adieu puces et codes PIN, place au « sans contact »

Adieu puces et codes PIN, place au « sans contact »

 

Le «sans contact» est une option de paiement appréciée des entreprises et des consommateurs. En éliminant la puce et le code PIN, les entreprises créent des paiements sans friction pour les utilisateurs de cartes. L’aspect pratique du «sans contact» l’a rendu populaire auprès des consommateurs. Près de la moitié des utilisateurs néerlandais (46%) déclarent qu’ils trouvent le «sans contact» pratique, d’après GlobalData. De ce fait, 61% des consommateurs des Pays-Bas utilisent déjà le «sans contact» ou souhaitent une carte offrant cette fonction.

 

Cependant, la technologie NFC (Near Field Communication) qui permet le paiement sans contact n’en est qu’à ses balbutiements. Au cours des années à venir, les entreprises vont découvrir ce qui peut réellement être accompli à mesure que la technologie NFC progresse. Actuellement, grâce à la technologie NFC, le portemonnaie mobile est en train de devenir une sorte d’agenda mobile.

 

« En ce moment, on observe qu’Apple Pay gagne en popularité du fait de sa polyvalence.»

 

Prenez par exemple Cash Passport, la carte prépayée internationale de Mastercard. Un nouveau partenariat entre Mastercard et Apple permettra aux utilisateurs de stocker cette carte dans leur compte Apple Pay et de l’utiliser via Apple Pay.

 

 

Ainsi, les utilisateurs :

  • bénéficient de la sécurité supplémentaire d’avoir leur moyen de paiement premier stocké à deux endroits (sous forme physique et électronique), ce qui est particulièrement utile en voyage;
  • n’ont pas besoin de donner leur carte pour effectuer un paiement, geste qui permet potentiellement à un tiers d’en distinguer les numéros;
  • peuvent gérer la valeur de la carte sans accrocs et en déplacement, ce qui est particulièrement appréciable en vacances.

 

 

«L’application Starbucks a été l’une des applis les plus populaires pendant des années parce qu’elle vous permettait de payer depuis votre téléphone, ce qui simplifiait grandement le processus d’achat d’un café.»

Cornel van Mastrigt

Conseiller en Stratégie et Innovation chez CCV

 

Que nous réserve l’avenir?

 

Etant donné que la fonction sans contact utilise les infrastructures de cartes existantes, il est facile pour les entreprises d’accepter ce type de solutions mobiles.

 

Les transports publics de Londres (comme nombre d’autres infrastructures de transports publics en Europe) sont célèbres pour leur utilisation d’une carte appelée «Oyster», que les voyageurs peuvent recharger pour prendre différents modes de transport. Avec la technologie sans contact, ils peuvent se servir tout simplement d’une carte de débit ou de crédit pour utiliser les bus et les trams en employant le même lecteur que la carte Oyster.

 

En éliminant le besoin d’une carte Oyster, les transports publics londoniens ont, non seulement simplifié le paiement pour les passagers, mais ont également retiré le dernier obstacle qui décourageait l’utilisation du système. Si un client n’a pas de carte Oyster ou n’est pas sûr de disposer d’un avoir suffisant sur la carte pour le trajet, il peut tout simplement passer sa carte de crédit sur le lecteur comme il passerait la carte Oyster.

 

La fonction sans contact facilite la vie des consommateurs. Cela pourrait changer radicalement l’expérience client pour certaines entreprises. Pour suivre cette tendance, les commerces devraient étudier les différentes manières d’introduire le paiement sans contact dans leur magasin. Une astuce: le lecteur de carte ne doit pas forcément être situé à proximité de la caisse.