Spelhuis : du succès de la boutique en ligne au magasin physique

 

Sarah et Sven ne sont pas seulement fous l’un de l’autre, mais aussi de jeux (de société). Leur objectif : faire jouer le plus de monde possible. Cette passion, ils la partagent par le biais de leur boutique en ligne Spelhuis. Mais comme le service et l’expérience sont essentiels, ils ont décidé, au début de l’année, d’ouvrir également un magasin physique. Pourquoi et comment, c’est ce que nous vous invitons à lire ci-dessous !

Comment avez-vous abouti sur ce marché ?

Sarah : « Le jeu est notre hobby à tous les deux depuis longtemps, mais nous trouvions qu’il manquait dans le Limbourg un chouette endroit où acquérir des jeux innovants. Compte tenu de nos années d’expérience, nous avons décidé de combler cette lacune sur le marché et de lancer notre propre boutique en ligne. »

Sven : « À l’époque, nous pensions devoir nous heurter à des difficultés. En réalité, jamais nous n’aurions imaginé à quel point notre Spelhuis allait croître. C’est notre grande passion, mais nous la combinons tous les deux avec notre travail à temps plein. »

Pourquoi ce nom ?

Sarah : « Quand les gens pensent jeux de société, ils imaginent souvent des hommes arborant de longues queues de cheval installés quelque part dans une pièce sombre. Nous voulions prouver que ce n’était pas juste. Car nous sommes convaincus que les jeux de société s’adressent à tous, qu’il s’agisse d’enfants, de couples ou de familles. Nous gérons la boutique en ligne depuis la maison et voulons mettre l’accent sur le caractère chaleureux et familial du produit. Le nom Spelhuis couvre tout ce qui précède, mais c’est aussi un mot dont la prononciation est très fluide. »

Pour quelle raison doit-on se rendre chez vous ?

Sven : « Petit poisson est devenu grand. Aujourd’hui, vous trouverez chez nous plus de 3000 articles. Des jeux, bien sûr, mais aussi des peintures et des accessoires.  Nous sommes un magasin spécialisé, vous ne trouverez donc pas de Monopoly chez nous, mais seulement des jeux soigneusement sélectionnés et de haute qualité. Dans notre sélection, nous tenons toujours compte de deux facteurs : les joueurs peuvent maîtriser le déroulement du jeu (pas de jeux de hasard) et le jeu s’adresse à un groupe cible plus large que les enfants. »

 Dans un marché de niche, la qualité du contact avec les clients est essentielle. Comment fidéliser vos clients ?

Sarah : « Les relations avec nos clients sont très fortes. Ils nous connaissent bien, et vice versa. Nous essayons toujours de donner à nos paquets une touche personnelle : une petite carte avec des souhaits de vacances, ou une dragée à la naissance de notre fille. Tout cela prend du temps, mais les réactions positives qui suivent sont très satisfaisantes. »

Sven : « Les clients savent également qu’ils peuvent nous contacter de différentes manières : via notre page Facebook d’entreprise ou personnelle, par chat, par e-mail ou par téléphone. Pour récompenser nos clients fidèles, nous utilisons Joyn comme système de fidélité et de points. Les personnes qui achètent en ligne sont récompensées par la gratuité de la livraison, tandis que les personnes qui achètent dans le magasin physique peuvent gagner des points de fidélité. »

Comment avez-vous atterri sur la plateforme de boutique en ligne de CCV ?

Sarah : « Nous avons rapidement déterminé ce que nous voulions vendre et l’Internet nous a semblé le moyen le plus pratique pour combiner cette activité avec nos emplois à temps plein. Nous avons fait des recherches en ligne sur les différentes alternatives et nous avons abouti chez CCV. »

Sven : « En tant qu’entrepreneur débutant, vous vous posez beaucoup de questions. Le fait qu’avec CCV Shop, nous disposions à la fois d’une plateforme logicielle et d’un prestataire de paiement en ligne nous a énormément séduits. L’entrepreneur que nous sommes est déchargé de cette tâche et toutes les questions qui se posent, nous les adressons à notre partenaire. Très pratique pour un débutant, sans compter que la plateforme croît avec nous. L’appstore nous permet d’avoir accès à un large éventail de liens pour l’expédition, le marketing, etc. »

Vous pouvez choisir de configurer vous-même la boutique en ligne ou d’utiliser notre aide en ligne.  Qu’avez-vous choisi et pourquoi ?

Sven : « Malgré notre connaissance limitée des boutiques en ligne et des logiciels, nous avons réussi à lancer notre boutique en ligne en 1,5 mois. Nous n’en sommes pas peu fiers ! En tant que débutant, on s’efforce de faire un maximum de choses soi-même pour réduire les coûts, ce que rend parfaitement possible le logiciel convivial et le personnel d’assistance, toujours disponible et prêt à vous aider en cas de besoin. »

La boutique en ligne a vite fonctionné, puis vous vous êtes rendu compte de la valeur ajoutée d’un commerce physique qui viendrait la compléter. Comment expliquez-vous cela ?

Sarah : « En effet, nous avions prévu de doter notre maison d’une extension, puis de faire de cet espace supplémentaire un magasin à proprement parler. Il s’agit principalement de fidéliser la clientèle, mais aussi de créer de la valeur ajoutée à notre produit. Un exemple : les gens détestent les règles du jeu. C’est quelque chose que nous aimons expliquer en boutique pour que le client puisse commencer à jouer dès son retour à la maison. C’est aussi plus amusant pour nous d’emballer un jeu si nous savons à qui il est destiné. Même après l’expédition, nous sommes prêts à répondre à nos clients. Par exemple, y a-t-il un pion manquant dans votre jeu ? Nous vous le fournissons et essayons de nous distinguer sur ce point de la concurrence. »

Sven : « Notre boutique en ligne et notre magasin physique sont très imbriqués. Souvent, les clients découvrent un nouveau jeu sur notre boutique en ligne, et viennent le voir en magasin avant de l’acheter. Tous nos clients hors ligne consultent notre offre en ligne. Ne serait-ce que pour vérifier le stock du jeu voulu. Par ailleurs, le type de jeux vendus en ligne et hors ligne est étonnamment similaire. »

Sur la base de vos expériences, quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs (débutants) ?

Sarah : « Osez faire le pas ! Entourez-vous de gens qui savent de quoi ils parlent et laissez-vous inspirer. »

Sven : « Nous croyons fermement que l’entrepreneuriat a plus de chances de succès lorsque vous apportez un produit ou un service qui s’ancre sur votre propre passion. En d’autres termes : si vous vous sentez de taille à apporter un plus dans le domaine considéré. C’est ce que nous recherchons avec Spelhuis. »