Guide pour les entrepreneurs qui commencent petit mais qui ont de grands rêves

ebook

Les petits ruisseaux font les grandes rivières…

Toutes les entreprises commencent en bas de l’échelle. Mais elles peuvent rapidement monter en puissance si elles se montrent capables de tirer parti des nouvelles innovations et technologies.

En ligne et hors ligne, nous effectuons des recherches, nous faisons des achats et nous allons jusqu’à noter nos expériences sur nos téléphones, tablettes, ordinateurs portables, et parfois en personne, ce qui n’est pas dénué d’impact sur la façon dont les entreprises fonctionnent. En tant qu’entrepreneur, nous nous devons d’adopter le nouveau comportement des consommateurs en utilisant des Smart Solutions qui, grâce à la technologie d’aujourd’hui, sont intuitives et simples à utiliser. Elles peuvent réellement être bénéfiques aux entrepreneurs dans leur voyage en quête du succès.

Est-ce que la taille est un problème ?

Commencer tout en bas n’est pas un obstacle à la croissance. Facebook est né dans un dortoir d’étudiants. Le fondateur d’Ikea, Ingvar Kamprad, a commencé à vendre des allumettes dans un village reculé de Suède. Dans la plupart des pays, les micro- entreprises représentent plus de 90 % des entreprises, mais une fraction seulement de la valeur totale des entreprises, toutes tailles confondues.

En effet, nous sommes dorénavant entrés dans l’ère de la micro-entreprise, où le démarrage d’une entreprise est plus accessible que jamais grâce à la disponibilité de solutions de marketing inédites, de nouveaux canaux de communication avec les clients et de solutions logicielles intelligentes.

Toujours tester votre idée

Avant toute chose, testez votre idée commerciale rigoureusement.
Offrez-vous un produit qui :

  • Résoud un problème?
  • Est demandé?
  • N’existe pas encore?
  • Amènera les clients à acheter et racheter ?

Recherchez des conseils tous azimuts. Un mentor représente une valeur inestimable à ce stade. Renseignez-vous pour savoir s’il en existe dans le cadre de programmes commerciaux locaux.

Relevez le niveau de votre argumentaire

Rédigez un bref argumentaire solide et utilisez-le lorsque vous vous adresserez à des banques et des investisseurs potentiels. Présentez votre argument de vente unique en une seule phrase, en veillant à utiliser l’expression « le seul » pour aider à identifier le caractère unique de votre proposition, par exemple : « Nous sommes le seul café de Bruxelles à ouvrir 24h/24 et 7j/7 ».

Soyez sur les réseaux

Ciblez vos clients avec soin. Les réseaux sociaux sont un moyen précieux – parce qu’économique et accessible – pour atteindre votre public, mais soyez authentique et n’essayez pas de « survendre » votre entreprise.

« Les réseaux sociaux sont un moyen précieux – parce qu’économique et accessible – pour atteindre votre public, mais soyez authentique et n’essayez pas de « survendre » votre entreprise.”

Une micro-entreprise fonctionne avec un micro-budget. Il n’y a pas de place à l’erreur. S’associer dès le départ au bon fournisseur de technologie peut s’avérer un atout irremplaçable, car il vous permettra de savoir exactement ce qui se passe dans votre créneau quand cela s’impose.

Maintenant intéressons-nous aux 3 compétences dont vous avez besoin pour votre microentreprise:

  • Négociation – Placez un rappel dans votre agenda pour renégocier tous les six mois avec les fournisseurs afin d’obtenir les meilleures offres.
  • Résilience – En tantque membre d’une petite équipe (si équipe il y a), la résilience est la clé de la croissance. Le fait d’être une micro-entreprise comporte des contraintes spécifiques, alors soyez prêt à les affronter.
  • Marketing digital – Mettez au point votre stratégie en ligne. Réalisez votre site web en tirant parti des possibilités de Google et adoptez les bonnes pratiques en matière de référencement (SEO). Les interactions d’e-commerce avec les clients représentent également une excellente occasion de marketing. Informez-vous des alternatives en matière de réseaux sociaux. Facebook est parfait pour vendre directement aux consommateurs. Mais si vous êtes orienté B2B, c’est LinkedIn qui donne le ton. Snapchat est idéal pour les publics jeunes, et quant à Instagram, c’est l’option qui s’impose si vos produits/services sont très axés sur le visuel : beauté, aménagement d’intérieur, voyage et alimentation.

Et…évitez de commettre les 3 erreurs courantes des microentreprises

Erreur #1 : Ne pas assez valoriser votre temps
Solution : Dans la mesure du possible, externalisez des fonctions telles que la comptabilité pour vous libérer du temps.

Erreur #2. Dépenser trop
Solution : Respectez votre plan financier. Si vous avez un gros budget papeterie, très bien, dépensez-le. Si ce n’est pas le cas, faites avec – ou recherchez de bons plans. Il y a plein de bonnes affaires en ligne – pour tout !

Erreur #3. Faire semblant d’être grand
Solution : Ne faites pas ça. Mettez plutôt l’accent sur les avantages de votre modeste taille : « nous sommes une petite entreprise mais c’est ce qui nous rend proches de vous – nous en sommes fiers ! »

 “Une question que je me pose presque tous les jours : Est-ce que je suis en train de faire la chose la plus importante ?’” – Mark Zuckerberg, Co-fondateur de Facebook.

Les points clés pour passer au niveau suivant:

  • Les propriétaires / gestionnaires de microentreprises font tout eux-mêmes. Ils doivent le faire, bien sûr mais vous devez vous laisser aller à mesure que vous progressez. Le fait de ne pas déléguer est l’une des plus grandes erreurs de l’entrepreneuriat.
  • Vos clients signifient tout pour vous. Ils sont la pierre angulaire de votre entreprise.
  • La plupart des acheteurs veulent une variété d’options de paiement simples – mobile, en ligne, en magasin – avec une politique de retour flexible.
  • Choisissez le bon partenaire de solutions technologiques pour assurer la pérennité de votre entreprise

CCV est l’ami des entrepreneurs. Votre courage et votre motivation méritent d’être soutenus, maintenant et à l’avenir.

Appelez-nous au 0800 22 7890, ou envoyez-nous un e-mail avec votre question à ccvbelgium@be.ccv.eu

En savoir plus ?

Téléchargez notre e-book « Le Guide de l’entrepreneur pour développer votre entreprise ».


Téléchargez-le