Vers un société sans cash

Auparavant privilégié, le cash est aujourd’hui délaissé. Que va-t-il devenir ?

Selon l’endroit où vous vous trouvez dans le monde, l’élimination du cash au profit du numérique est en route.

Prenez la Belgique par exemple : les consommateurs estiment n’utiliser des espèces que 19 % du temps, pour payer des articles en magasin, comme de la nourriture et des boissons ou des vêtements et chaussures, selon GlobalData. En Allemagne, ce chiffre est de 63 % : les espèces y occupent une position plus dominante que jamais.

La Suède est probablement le pays le plus intéressant à examiner. Le pays est à la tête du glissement vers une société sans cash. Quatre acheteurs sur cinq utilisent une carte et nombreux sont les consommateurs à ne pas se préoccuper de leur détention d’espèces, selon le site Web officiel de la Suède. La disponibilité de produits comme des terminaux de paiement et solutions de commerce électronique a aidé les entreprises à adopter des méthodes de paiement comme le portefeuille mobile.

« Préparez-vous à voir le panneau : ‘Pas de cash, paiements électroniques uniquement’. La fluidité des paiements va accélérer ce mouvement. »

– Guido Lamers CCV | Lab Manager

 

Garder la monnaie ?

Le monde va-t-il vraiment devenir sans cash ? « C’est difficile à dire », affirme Guido Lamers, CCV Lab Manager. Préparez-vous à voir le panneau : « Pas de cash, paiements électroniques uniquement ». La fluidité des paiements va accélérer ce mouvement. » Alors que les jeunes générations ont rapidement adopté la technologie qui pousse le cash vers la sortie, d’autres consommateurs continuent de le garder en poche. Dans certains environnements, le cash est la méthode la plus accessible et privilégiée. Les consommateurs utilisent également les espèces comme méthode de gestion des dépenses ou pour des raisons de sécurité en cas de défaillance électronique.

Malgré le glissement vers les cartes et d’autres types de paiements similaires en Suède, une grande majorité des Suédois continue de vouloir avoir la possibilité d’utiliser des espèces.

En conclusion, même si tous les signes pointent en direction d’un recours accru aux portefeuilles mobiles, au commerce électronique et aux cartes, ne vous attendez pas à ce que le cash disparaisse complètement. Il y aura toujours des consommateurs préférant cette méthode.